La vie pourrait-elle avoir un autre but que la recherche du bonheur ? A première vue, voilà qui semble absurde. Chacun de nos désirs, le moindre de nos actes, tout dans notre existence est, par définition, et bien que nous n'en ayons pas toujours conscience, dirigé vers ce but qu'est notre accomplissement personnel - notre bonheur. Et pourtant, ce but exclusif n'est-il pas le signe d'un égoïsme réducteur, ou une illusion destructrice ?

Connexion nécessaire

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder
aux enregistrements des conférences.