Alors que cette année de philosophie se termine, une question semble s'imposer : avons-nous réussi à tout dire ? Cet objectif n'est-il pas impossible ? Car le langage est limité, et le réel infini... Il semble aussi impossible de dire tout du monde, que de tout dire même d'une seule chose. Vouloir tout dire, voilà qui nous semble interdit, aussi bien d'ailleurs par les pauvretés du langage que par les conventions sociales. Comment vaincre alors les frontières de tout langage ?

Connexion nécessaire

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder
aux enregistrements des conférences.