Chaque jour, le plus souvent sans y penser, nous conformons notre conduite aux lois qui organisent la vie en société. Mais il arrive parfois que nous nous trouvions placés devant une injonction qui semble contraire, soit à notre désir ou à notre intérêt, soit - plus grave encore - à l'idée que nous nous formons de ce qui est juste et bon. Y a-t-il d'autres normes de conduite que le droit positif ? Ne sont-elles pas alors un danger pour la cité ? Faut-il toujours appliquer la loi ?

Connexion nécessaire

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder
aux enregistrements des conférences.