Faut-il tout changer ? Comment la question peut-elle même se poser ? Qui ne voudrait pas tout changer ? Qui parmi vous est prêt à prendre les choses comme elles sont ? A laisser la réalité telle qu'elle est ? Qui assumerait le fait de ne vouloir rien bouger ; qui plus est dans un monde marqué par la passion, dans un monde d'innovation : ne faut-il pas accepter de tout changer ? Et commencer par nous changer nous-mêmes pour aller de plus en plus vite, au rythme des changements qui semblent s'imposer à nous. Et pourtant, tout changer, c'est à dire faire la révolution : qui d'entre nous y est vraiment près ? Tout changer, c'est savoir ce que l'on perd, mais ce n'est pas savoir ce qu'on trouve. Tout changer, c'est prendre un risque et c'est sauter dans le vide. Qui d'entre nous ici y a vraiment intérêt ? Alors au fond, nous passons notre temps à nous plaindre que les choses ne sont comme elles devraient être. Mais qui d'entre nous est vraiment prêt à tout changer ?

Connexion nécessaire

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder
aux enregistrements des conférences.