Le verbe "être" est à la fois celui que nous utilisons le plus fréquemment, pour évoquer l'existence des réalités que nous voulons décrire ; et en même temps, celui auquel nous réfléchissons le moins. Que disons-nous quand nous disons d'une chose qu'elle existe ? Peut-être décrivons-nous par là une simple perception, actuelle ou possible, du monde qui nous entoure, et de notre propre personne. Mais peut-on réduire l'existence à la connaissance que nous en avons ? Que signifie exister ?

Connexion nécessaire

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder
aux enregistrements des conférences.