Peut-on rêver d’un monde sans violence ?

Devons-nous devenir des végans au milieu de Jurassic Park ? Parce nous sommes philosophes, nous sommes souvent idéalistes et nous espérons voir le monde meilleur qu'il ne l'est en vérité. Faut-il espérer qu'il s'améliore ou faut-il y renoncer une bonne fois pour toutes ? Faut-il espérer le changer ou faut-il le prendre comme nous le voyons ? Ce monde traversé de tant de violence est-il améliorable ou faut-il construire nos vies pour nous protéger de cette violence définitive ? Bref, entre l'espoir et la résignation, peut-on rêver d'un monde sans violence ?

Connexion nécessaire

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder
aux enregistrements des conférences.