Le siècle qui commence s'ouvre sous le signe de la révolution numérique : il n'est rien dans le réel, rien dans nos vies qui échappe à la numérisation. Tout se mesure dans nos existences, notre temps, nos déplacements, nos performances professionnelles ou sportives, notre réseau social, notre capital santé, notre indice de bonheur... Même l'amour semble réductible aux algorithmes des applications numériques qui sont devenues les réponses technologiques à nos problèmes de cœur. Le règne de la mesure absorbe tout pour tout rendre commensurable, échangeable, interchangeable ; si tout est chiffrable, il n'est rien qui ne puisse être absorbé par le marché. Mais ne reste-t-il pas dans nos vies quelque chose d'indéchiffrable, de mystérieux ? Quelque chose de singulier ? N'est-il pas temps de défendre un monde où subsistent des choses et des êtres qui soient uniques, absolument, infiniment - et qui échappent ainsi à toute commune mesure ?

Connexion nécessaire

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder
aux enregistrements des conférences.