« C’est proprement garder les yeux fermés, sans tâcher jamais de les ouvrir, que de vivre sans philosopher. »

Descartes avait raison : dans le clair-obscur de notre monde, nous avons besoin de penser. Partout se fait jour une grande soif de philosophie. Embarqués dans le rythme quotidien de nos vies, absorbés par les préoccupations qui se succèdent, inondés par les messages d’une société médiatique qui communique sans cesse sans jamais rien dire vraiment, nous ressentons tous l’inquiétude de la sécheresse intérieure. Nous avons peur de voir notre vie passer sans que jamais nous soit donné le temps de poser clairement les questions qui permettraient de la construire par des choix vraiment personnels. Nous travaillons, agissons, consommons, mais sans trop savoir pourquoi, ni ce qu’il peut rester d’une liberté authentique dans le poids des exigences sociales, explicites ou implicites, qui pèsent sur nous.

Nous sommes inquiets, sans trop nous le dire, de cette aridité que nous voudrions nous cacher. Dans l’univers des loisirs, du fun et des réseaux sociaux, dans le bruit de fond de la mondanité 2.0, se produit le phénomène paradoxal que Heidegger avait décrit, en citant Nietzsche : « Le désert croît. »

Parce que le désert grandit, et que nous le traversons tous, nous partageons la même soif.

C’est pour répondre à cette attente que les Soirées de la Philo ont été créées. Organisées depuis plus de trois ans par l’association Philia, constituée à cette occasion, elles constituent un cycle qui permettra à chacun, quels que soient ses études, sa profession, son âge, sa situation, de rencontrer les grandes questions de la philosophie, dans leur actualité, d’y trouver l’occasion d’une curiosité partagée, et de développer à leur contact une pensée plus personnelle et plus singulière.

Philia espère ainsi devenir, par cette proposition simple et concrète, l’une des petites oasis qui permettront d’entretenir, dans le désert qui grandit, une source pour nourrir des intelligences vivantes et libres.

François-Xavier Bellamy

  • Le concept

    Les Soirées de la Philo ont lieu deux fois par mois, le lundi soir, de 20h30 à 22h, au Théâtre Saint-Georges à Paris.

    Chaque soirée est consacrée à une question précise. Ces rencontres forment un cycle complet, dont la cohérence permet de vivre une authentique expérience de la philosophie.

    Une inscription est nécessaire pour y participer ou pour réécouter les conférences.

  • Le public

    Les Soirées de la Philo sont destinées à tous ceux qui veulent prendre un peu de temps pour réfléchir et se former.

    Aucune formation initiale n’est requise. Les Soirées réunissent des participants de tous âges et d’horizons très variés.

  • L’intervenant

    François-Xavier Bellamy est normalien, agrégé de philosophie.

    Titulaire d’une maîtrise d’éthique, il enseigne en classes préparatoires littéraires à Paris, après avoir été professeur en lycée. Il donne depuis plusieurs années de nombreuses conférences de philosophie devant des publics variés.

    Créateur des Soirées de la Philo en 2013, il assure bénévolement ce cycle de conférences.

    Il est l’auteur du livre Les déshérités, ou l’urgence de transmettre, aux éditions Plon.

  • Le lieu

    Situé à proximité de la gare Saint-Lazare, le Théâtre Saint-Georges accueille les Soirées de la Philo depuis septembre 2016. Créé en 1929 par Camille Choisy, il a accueilli des noms importants de la littérature du XXème siècle, de Sacha Guitry à Henri de Montherlant en passant par Paul Claudel. C’est aussi au Théâtre Saint-Georges que le public français découvre des auteurs étrangers de premier plan comme Pirandello ou Graham Greene. François Truffaut y tourna le film Le Dernier Métro, avec Catherine Deneuve et Gérard Depardieu, couronné par dix Césars. Le Théâtre Saint-Georges est actuellement dirigé par Marie-France Mignal.

    En savoir plus sur le Théâtre Saint Georges

Nos vidéos

Saison 3

Saison 4

Les sujets

Découvrez le programme des Soirées à venir…