Dans nos vies, tout est compté, mesuré, calculé. Nous vivons au milieu de l’empire du chiffre. Et le chiffre sert à compter ce qui dans nos vies doit pouvoir être pesé, mis en équation, ce qui constitue les discernements et les choix de nos existences qui s’expriment à travers les nombres, à travers les prix. Le calcul de l’effort et la mesure du bénéfice. Mais y a-t-il quelque chose qui échappe à l’universelle statistique ? Y a-t-il quelque chose qui dans nos existences puisse être la matière d’une forme, la liberté retrouvée, l’expérience du singulier, la rencontre avec l’infini, avec le vide ou l’absolu. Que peut-on faire avec ce qui ne rentre pas dans les équations que la science nous présente ? Qu’est-ce qui ne se compte pas ?

Connexion nécessaire

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder
aux enregistrements des conférences.

Pourquoi réfléchir ? Pourquoi faudrait-il se donner la peine de penser quand tout pourrait nous inciter à abandonner nos esprits à à la facilité de l’opinion dominante ? Pourquoi faire l’effort de travailler par nous-mêmes à comprendre ce mondé compliqué ? Pourquoi penser ?

Connexion nécessaire

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder
aux enregistrements des conférences.

A travers l’histoire et les crises du passé, la philosophie a toujours été un acte de résistance et une source de liberté. Depuis dix ans, partout en France, les Soirées de la Philo ont réuni autour d’elle des dizaines de milliers de spectateurs. A l’occasion de cet anniversaire, François-Xavier Bellamy vous invite à une soirée exceptionnelle à l’Olympia : autour d’une programmation inédite, venez retrouver sur cette scène mythique les plus belles pages de l’histoire de la philosophie, et leur étonnante actualité…

Connexion nécessaire

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder
aux enregistrements des conférences.

Vous vivez certainement des aventures exceptionnelles dans le quotidien de vos vies, mais il est aussi parfois nécessaire de sortir de l’ordinaire pour se réfugier, s’enfuir dans la poésie… C’est une chose bien étrange de voir la philosophie s’inquiéter de la poésie. Peut être aurons-nous ce soir l’occasion de vivre la controverse originaire qui a donné naissance à cette discipline de la pensée… Il n’en reste pas moins que nous avons besoin de cet ornement pour embellir nos vies. Peut-on vivre sans poésie ?

Connexion nécessaire

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder
aux enregistrements des conférences.

Vous êtes tous des gens sérieux. Mais à vous tous il est déjà arrivé un jour de jouer. La question que nous pouvons tenter de nous poser est celle que la raison pose à la légèreté, celle du sens de cette activité à laquelle nous nous occupons lorsqu’il nous arrive de laisser le libre jeu entrer dans nos vies. Quel est le sens de ce moment donné à ce qui n’a pas, semble-t-il, d’utilité véritable ? Quel est le sens de la gratuité d’un instant livré à l’activité du jeu ? Pourquoi jouer ?

Connexion nécessaire

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder
aux enregistrements des conférences.

Nous sommes tous vivants, mais cela ne va pas durer. Un jour, notre vie s’achèvera, et alors qu’adviendra-t-il ? Le vivant qu’est l’homme est d’abord un mortel, conscient de sa propre finitude, inquiet de ce qui restera de lui… Quelque chose pourrait-il bien rester de nous ? Que restera-t-il de ce que nous aurons construit, été, vécu ? Qu’est-ce qui échappe à la mort ?

Connexion nécessaire

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder
aux enregistrements des conférences.

Dans notre vie – dans notre existence personnelle comme dans notre existence collective – il y a des règles à suivre, des impératifs moraux auxquels nous avons été conduits par notre éducation et auxquels nous sommes reconduits chaque jour. Mais qui garantit, à la fin, la nature et l’efficience de ces impératifs moraux ? Si le monde est vide de Dieu, sans transcendance, y a-t-il encore un sens à respecter ce qui nous a été décrit depuis notre enfance – et depuis l’enfance de l’humanité hantée par ses croyances – comme le bien et le mal ? Si nous avons appris à nous défaire de ces croyances, faut-il reconnaître que le monde est vide de morale ? Si Dieu n’est pas, tout-est il permis ?

Connexion nécessaire

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder
aux enregistrements des conférences.

Vous avez déjà beaucoup de problèmes. Et en plus, il faut s’occuper des problèmes des autres, parce que les autres ont des soucis terrifiants et que parfois le malheur des autres réussit à nous faire souffrir nous-mêmes. Est-ce une forme de générosité heureuse ou est-ce le signe que nous sommes englobés par tout le malheur du monde ? Faut-il apprendre la compassion, la pitié ? Faut-il être capable de sympathie envers celui qui souffre autour de nous, ou est-il nécessaire de cultiver une saine et sage indifférence pour simplement survivre ? Le malheur des autres est-il vraiment un problème ?

Connexion nécessaire

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder
aux enregistrements des conférences.

La politique nous a résisté. Nous avions fini la dernière soirée en entrant dans la modernité, et bientôt nous aborderons les rives de la démocratie. Tentons ensemble de finir d’apporter une réponse à la question : « qui doit gouverner ? ».

Connexion nécessaire

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder
aux enregistrements des conférences.

Nous nous retrouvons ce soir au milieu d’un débat politique enfiévré et nous allons assister, spectateurs, à ce qui va se dérouler au sein de notre “Parlement”, composé de ceux que nous avons choisi pour nous représenter. Nous allons suivre, anxieux, les décisions de ceux qui ont pour mission de nous gouverner. Mais pourquoi les avons-nous choisis, eux ? D’où vient leur autorité ? Sommes-nous réellement d’accord avec nos propres choix ? Sommes-nous si certains de ceux qui dirigent cette cité qui nous rassemble ce soir ? Faisons un pas de recul et posons-nous la question ensemble : qui doit gouverner ?

Connexion nécessaire

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder
aux enregistrements des conférences.